Motards En Nord
Bienvenue chez les motards en nord


Motards En Nord, La Route Pour Tous
 
AccueilPortailGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tour de France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Maarc
petit gouter


Masculin Age : 25
Date d'inscription : 21/11/2012
Ville : Cysoing
Moto : kawasaki er5

MessageSujet: Re: Tour de France    Sam 17 Mai 2014 - 14:34

Tu as réussi a trouver la lumière dessus ? :)
Revenir en haut Aller en bas
trekker90
the king of road
the king of road


Masculin Age : 26
Date d'inscription : 09/08/2011
Ville : camphin en pévèle
Moto : suzuki gs500 + yamaha MT-09

MessageSujet: Re: Tour de France    Sam 17 Mai 2014 - 16:42

Oui il s'allume quand il est en navigation seulement pour économiser la batterie, j'ai vu hier pour rentrer à chaque changement de direction il s'allumé en bleu.
Revenir en haut Aller en bas
Maarc
petit gouter


Masculin Age : 25
Date d'inscription : 21/11/2012
Ville : Cysoing
Moto : kawasaki er5

MessageSujet: Re: Tour de France    Sam 17 Mai 2014 - 19:05

Class !!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
trekker90
the king of road
the king of road


Masculin Age : 26
Date d'inscription : 09/08/2011
Ville : camphin en pévèle
Moto : suzuki gs500 + yamaha MT-09

MessageSujet: Re: Tour de France    Lun 9 Juin 2014 - 21:06

J-26  bounce 

voila le parcoure avec la liste des département/région et pays par les quel on va passer avec les dates
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par trekker90 le Ven 20 Juin 2014 - 23:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chpere59
Hieroglyphe man
Hieroglyphe man


Masculin Age : 61
Date d'inscription : 09/09/2009
Ville : BERTHEN 59270
Moto : SUZ GSX 1100 G

MessageSujet: Re: Tour de France    Lun 9 Juin 2014 - 21:36

T'es vraiment bien organisé, Rémi !... thumleft 

C'est de la belle prépa !...  
Revenir en haut Aller en bas
Maarc
petit gouter


Masculin Age : 25
Date d'inscription : 21/11/2012
Ville : Cysoing
Moto : kawasaki er5

MessageSujet: Re: Tour de France    Mar 10 Juin 2014 - 1:15

Chpere59 a écrit:
T'es vraiment bien organisé, Rémi !... thumleft 

C'est de la belle prépa !...  
+1
Revenir en haut Aller en bas
trekker90
the king of road
the king of road


Masculin Age : 26
Date d'inscription : 09/08/2011
Ville : camphin en pévèle
Moto : suzuki gs500 + yamaha MT-09

MessageSujet: Re: Tour de France    Mar 10 Juin 2014 - 12:58

enfin la c'est la théorie lol une foi en route on verra bien  hihi 
Revenir en haut Aller en bas
trekker90
the king of road
the king of road


Masculin Age : 26
Date d'inscription : 09/08/2011
Ville : camphin en pévèle
Moto : suzuki gs500 + yamaha MT-09

MessageSujet: Re: Tour de France    Dim 22 Juin 2014 - 20:08

J-13 les roadbook sont charger dans le gps
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Chpere59
Hieroglyphe man
Hieroglyphe man


Masculin Age : 61
Date d'inscription : 09/09/2009
Ville : BERTHEN 59270
Moto : SUZ GSX 1100 G

MessageSujet: Re: Tour de France    Dim 22 Juin 2014 - 20:35

Ton gps, tu ne l'as pas trop chargé ???

Parce qu'il risque d'exploser !!!...  lol hihi :)
Revenir en haut Aller en bas
trekker90
the king of road
the king of road


Masculin Age : 26
Date d'inscription : 09/08/2011
Ville : camphin en pévèle
Moto : suzuki gs500 + yamaha MT-09

MessageSujet: Re: Tour de France    Mer 2 Juil 2014 - 20:53

J-3

Nouveaux boudin pour la moto
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Des pilotes road4

 Arrow  Départ samedi de chez moi vers 9h30/10h00 si certains d'entre vous veule faire la première étape avec nous vous êtes les bienvenue

Petit rappel de la première étape
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
HB59
tête dans le guidon
tête dans le guidon


Masculin Age : 29
Date d'inscription : 06/08/2012
Ville : LILLE
Moto : GSXF 750

MessageSujet: Re: Tour de France    Jeu 3 Juil 2014 - 7:01

Bon c'aurait été avec plaisir mais peux pas; je vous souhaite bonne route, amusez-vous bien les mecs Wink

Et n'oubliez pas un peu de talc pour les fesses!! lol
Revenir en haut Aller en bas
Maarc
petit gouter


Masculin Age : 25
Date d'inscription : 21/11/2012
Ville : Cysoing
Moto : kawasaki er5

MessageSujet: Re: Tour de France    Jeu 3 Juil 2014 - 10:36

Moi je ferai un petit bout de chemin avec vous normalement. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Chpere59
Hieroglyphe man
Hieroglyphe man


Masculin Age : 61
Date d'inscription : 09/09/2009
Ville : BERTHEN 59270
Moto : SUZ GSX 1100 G

MessageSujet: Re: Tour de France    Jeu 3 Juil 2014 - 19:30

 Rémi !... Avec çà, t'es bien chaussé !... thumleft 

Bonne route, et, bon voyage !.... zen 

Gaffe à toi ! Ch'tiot !.... Et à bientôt !...  tesgenial 

 
Revenir en haut Aller en bas
trekker90
the king of road
the king of road


Masculin Age : 26
Date d'inscription : 09/08/2011
Ville : camphin en pévèle
Moto : suzuki gs500 + yamaha MT-09

MessageSujet: Re: Tour de France    Jeu 3 Juil 2014 - 22:33

merci 
Revenir en haut Aller en bas
cvtrax
The King Of Timing
The King Of Timing


Masculin Age : 45
Date d'inscription : 25/04/2011
Ville : lezennes
Moto : Honda ou Honda pas

MessageSujet: Re: Tour de France    Ven 4 Juil 2014 - 20:39

bonne route et petit rapport chauqye jour et reviens entier c'est tout ce qu'on te demande

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
trekker90
the king of road
the king of road


Masculin Age : 26
Date d'inscription : 09/08/2011
Ville : camphin en pévèle
Moto : suzuki gs500 + yamaha MT-09

MessageSujet: Re: Tour de France    Ven 4 Juil 2014 - 21:36

merci 

les affaires
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

sur la moto
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
trekker90
the king of road
the king of road


Masculin Age : 26
Date d'inscription : 09/08/2011
Ville : camphin en pévèle
Moto : suzuki gs500 + yamaha MT-09

MessageSujet: Re: Tour de France    Sam 5 Juil 2014 - 6:25

départ dans une heur environ iuh  mais il drache :( 
Revenir en haut Aller en bas
Maarc
petit gouter


Masculin Age : 25
Date d'inscription : 21/11/2012
Ville : Cysoing
Moto : kawasaki er5

MessageSujet: Re: Tour de France    Sam 5 Juil 2014 - 6:35

D'après la météo vers 11h ça se calme, crois on les doigts
Revenir en haut Aller en bas
figo #81
Majorette
Majorette


Masculin Age : 35
Date d'inscription : 18/11/2007
Ville : Lambersart
Moto : CB500 - 600 GSXR K7

MessageSujet: Re: Tour de France    Sam 5 Juil 2014 - 8:47

Remi, quand je suis parti pour notre tour de France y a 3 ans, on est parti sous la pluie aussi ... sauf que la pluie nous a suivi presque tout la semaine ! :D
Donc s'il ne pleut qu'aujourd'hui, tu t'en fous ! tu profitera bien vite :p
Revenir en haut Aller en bas
trekker90
the king of road
the king of road


Masculin Age : 26
Date d'inscription : 09/08/2011
Ville : camphin en pévèle
Moto : suzuki gs500 + yamaha MT-09

MessageSujet: Re: Tour de France    Mer 16 Juil 2014 - 18:12

Petit barbecue chez moi pour la fin [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
trekker90
the king of road
the king of road


Masculin Age : 26
Date d'inscription : 09/08/2011
Ville : camphin en pévèle
Moto : suzuki gs500 + yamaha MT-09

MessageSujet: Re: Tour de France    Ven 18 Juil 2014 - 10:37

ça y est le voyage est terminer tout le monde est bien rentré, on a subi quelque mésaventure mais sans gravité en tout cas plein de bon souvenir et des image plein la tête.

voilà le CR du voyage bonne lecture study 

Jour 1 terminé une météo pourrie mais des routes et paysages superbe.


Départ à 10h00 entre deux averses sur des routes connue donc pas vraiment d'intérêt, mais sa permet de s'habituer au chargement de la moto.

Première arrêt au Quesnoy devant les remparts, puis on repart à travers la campagne sur des routes qui commence à être bien viroleuse dont une particulièrement magnifique qui nous amène devant un bar restaurant au milieu de nul part, parfait pour la pause repas.

Après un poulet frites on reprend la route sous la pluie. Le paysage commence à se vallonné avant d'arriver à Chimay.

On quitte la Belgique pour la Champagne-Ardenne très belle région, puis nous retraversons la frontière pour la dernière partie de la journée ou on tombe sur un autre groupe de motards corse qu'on va suivre sur un vingtaine de kilomètres, mais ils n'avance pas on se traîne, faut dire ils ont une Harley avec eux lol.

Eux s'arrête dans un hôtel nous ont continué nôtre route vers bouillon ou on s'arrête dans une auberge de jeunesse pour passer la nuit au sec.

Jour 2 terminé une météo bien meilleur.


Après une nuit à l'auberge de jeunesse on se réveille sous un ciel plutôt dégagé.

Après une douche et un bon petit déjeuner nous partons car le ciel commence à se couvrir, et marc qui nous avez accompagné sur la première étape décide de poursuivre l'aventure avec nous. Le problème c'est qu'il n'a aucune affaires mais bon nous on en a suffisamment donc sa devrait aller. Et comme on dit quand il y en a pour un il y en a pour deux (ou en l'occurrence trois)

Donc nous continuons notre décente à travers les Ardennes belges sur des routes toujours aussi belle, au revêtement un peu défoncés par endroits mais sec. Arrive le moment ou le GPS nous dit de tourner à droite mais problème, routes barre! Du coup on prend à gauche et ont fini par rattraper l'itinéraire un peu plus loin.

Quelques kilomètres plus tard on s'arrête dans un Intermarché pour acheter de quoi manger le midi. On en profite pour graissé les chaînes.

On repart en direction du Luxembourg. Mais suite à cette arrêt les nuages nous on rattraper, donc on enfile nos équipements pluie pour être tranquille, mais putains il fait chaud avec il y a 25 degré dehors. Arrivé à la frontière on s'arrête pour prendre une photo devant le panneau, puis on rentre sur le territoire Luxembourgeois.

On profite de cette sortie de territoire pour faire le plein et à 1,40 € le litre de SP98 ne faut pas se priver. De retour en France on arrive dans un village ou il y a une fête ou ils servent à manger on décide donc de s'invité et de garder ce qu'on a acheté pour le soir.

La pluie nous a encore une fois rattrapé, mais après un détour suite à une route barré encore les nuages parte dans une autre direction et le ciel se dégage ce qui nous permet de retirer notre équipements pluie et pour moi de passer en blouson été car le thermomètre affiche désormais 28 degré.

La route se poursuit sous un grand soleil c'est tellement agréable que j'en oublie de regarder le GPS et du rate une étape ce qui nous fait arrive à la frontière allemande. Pas grave petit pause toilette pour marc et séance vidéo passage en courbe pour moi et Florian.

Puis on poursuit notre route jusqu'à Bitche en Alsace ou nous passerons la nuit sur une aire de camping-cars gratuitement.


Jour 3 terminé juste un mot magnifique.


Après une nuit sous la tente sur une aire pour camping-car et avoir essuyé quelques orages nous nous réveillons à l'aube, il est 6h15.le ciel est couvert et la température est bien descendu durant la nuit.

Une fois tous le matériel ranger et arrimée sur la moto nous descendons en centre-ville pour prendre notre petit déjeuner. Nous trouvons une boulangerie dans laquelle nous rentrons et la agréable surprise on peut manger sur place et ils servent même du chocolat chaud. On en profite également pour transférer les vidéos des caméras.

Nous mettons finalement en route vers 8h30, mais avant de réellement prendre la route nous passons à la station essence faire le plein et vérifier la pression des pneus. Une fois fait c'est parti pour 380km à travers l'Alsace.

Nôtre trajets commence par des routes qui passe à travers la forêt il fait frais et l'air est humide et chargé d'odeurs de sous-bois, on respire un grand coup et gazzzz.

On arrive enfin devant les premiers sommets des Vosges, en entament la monte du premier je laisse passer marc et Florian devant pour pouvoir les filmé. Marc passe devant et commence a bien attaquer, il à bien pris confiance il a aussi l'avantage d'être plus léger. Flo à un peu plus de mal mai il est trop crispé sur sa moto. Arrive au sommet on s'arrête pour prendre quelques photos et j'en profite pour donner quelques conseils à Florian. Puits pour la descente on échange de moto je prends la Streets de Florian et lui prend ma MT. La position sur la Streets est totalement différent de la MT plus sportifs, on enchaîne les virages tranquillement et une fois la moto bien en main lui montrer ce que sa Streets peu faire malgré le chargement, une grande route sinueuses ce présente devant nous j'en profite pour le doublé et commence à attaquer... Wahoo la partie cycle de cette moto est génial ultra précise sa bouge pas enchaîner les virages est un vrai régal, en revanche le niveau moteur je préfère celui de la MT. Arrive à une intersection je les attentes et quand il arrive flo est dégoûter de s'être fait déposé par sa propre moto mais en revanche il odore la MT et pourtant il est que sur le mode B (cool).

On continue comme ça jusqu'à un village classé parmi les plus beaux villages de France ou on fait une pause et visité un peu le village, c’est vrai qu'il est très beau. On repart sur nos motos respectives direction un nouveau col.

Vers 13h30 on décide de s'arrêter manger pour ça on essaie de trouver un super marché, on n'a tourné dix minutes en suivant les panneaux super U indiquant qu'il était à deux minutes pour finalement s'arrête devant un Lidl lol. Pendant notre pause sandwich deux ados viennent nous voir pour parler des motos, un nous dit "c'est bizarre le moteurs dépasse fort sur le côté, pourtant sur les 50 c'est tout plat" eeeeee c'est peut-être parce que ce n’est pas des 50 lol. A par sa ils n’étaient pas méchant.

Nous remettons en route et on commence directement par un nouveau col qui culmine à environ 800 mètres et qui nous amène à mi-chemin. Puis un peu plus loin on s'arrête pour refaire le plein.

Un peu plus tard le road book nous amène sur un routes a circulation restreinte au milieu des vignes mais pas grave on y va quand même, en plus le panorama est sublime et du coup à part les vélos et viticulteurs il n'y a personnes.

Après avoir traversé deux plus beaux villages de France nous prenons une route du tour de France vélos la route des trois châteaux malheureusement on ne les distingue que de la vallée.

Notre route continue vers un nouveau col par une belle route malheureusement très fréquenté surtout part les camping-cars. Arrive au sommet la pluie fait son retour et on a tous juste le temps d'enfiler notre équipement pluie avant d'entamer les célèbres routes des crêtes qui culmine à 1200 mètres d'altitude. Malheureusement ont la fera sous la pluie et une température qui est descendu à 13 degré. En redescendent le soleil reviens et la température remonte.

On fini cette journée en passant par le ballon d'Alsace pour moi le plus beau passage de la journée malgré la pluie on se retrouve seul au monde sur une route en pleine forêt qui prend un aire moyenâgeux avec ces petits muret en pierre qui longe la route et les colonnes de brouillard qui s'élève au milieu des arbres il y même des chèvres qu'ils se balade au milieu de la route.

On arrive enfin à Belfort sur le territoire du même nom ou nous passerons la nuit dans un camping sous la pluie.


Jour 4 terminé beau mais froid


Une nouvelle nuit sous la tente et sous la pluie qui est tombé en continu. Le réveille est difficile il fait froid et la pluie continue de tomber, on enfile directement notre équipements pluie et casque dans la tente avant de sortir pour la replié. Dans la précipitation j'ai rangé la tente avec mes gants à l'intérieur   pas grave je mettrai les gants hiver.

Une fois tous le matériel ranger sur la moto nous nous dirigeons vers l'accueil pour prendre notre petit déjeuner réserve la veille et récupérer le GPS que la gérante à gentiment accepter de mettre en charge derrière le comptoir.

Une fois notre petit déjeuner avalé nous nous mettons en route à la recherche d'un supermarché et une station-service, que l'on trouve juste à la sortie.

Nous prenons enfin la route, sous la pluie.la première partie est ennuyeuse on traverse que des villes et zones commerciales.

Nous arrivons enfin dans les montagnes ou nous rejoignons deux autres motards courage que nous suivons jusqu'à ce qu'il s'arrête pour trouver leur route, ou là nous passons devant et eux nous suivent. La route est superbe bien large ce qui permet de doubler les voitures et camions assez facilement.

Un peu plus tard nous arrivons devant une route barré qui est censé nous amener en Suisse en passant devant les Echelles de la mort. Nous décidons de prendre quand même la route pour voir mais malheureusement quelques kilomètres plus loin elle est belle et bien barré. Donc nous voilà à la recherche d'une autre route pour pouvoir rattraper l'itinéraire plus loin.

Quelques kilomètres plus tard nous nous retrouvons à mille mètres d'altitude sous la pluie et quelques nappes de brouillard par 9 degré. Mais l'avantage c'est qu'on est seul au monde ont fini par croisé quand même un groupe de motards que nous saluons. L'itinéraire nous emmène sur une petite route forestière un peu défoncés mais avec des paysages d'un autre temps !

Il est 13h00 nous sommes trempé et frigorifié il est temps de trouver un restaurant. Une succession de panneaux nous amène à travers la campagne devant une ferme gîte ou nous prendrons un bon repas avec produits de la ferme excellent.

Une fois réchauffer et rassasié nous reprenons la route sous la pluie pour changer.... Les virages s'enchaînent les paysages sont beaux dommage que tout soit si humides même si il y a quelques éclaircies. Nous refaisons un plein pour la dernière partie du jour.

Nous arrivons dans un village splendide à flanc de montagne sous le soleil parfait pour prendre des photos. Puis nous descendons dans la vallée au milieu des vignes pour arriver dans un notre village classé parmi les plus beaux villages de France. Là le GPS me fait prendre un sens interdit et en voulant faire demi-tour je me votre comme une merde à l'arrêt, la moto n'a rien mises à part deux petits griffes sur le carter et le levier de frein très légèrement tordus. En revanche ma sacoches latéral qui à amorti le choc à une couture qui à exploser mais la toile intérieur n'a rien et tout tiens encore donc avec un peu de Scotch toile ça va le faire.

La journée ce termine sous le soleil mais avec seulement 11 degrés dans un cadre plus que sublime on en prend plein les yeux, et les routes un vrai régal. Et on passera la nuit chez un ami qui nous héberge gentiment.


Jour 5 terminé difficile


Après une bonne nuit au chaud chez Charles nous nous réveillons avec vu sur une météo bien pourrie, il pleut et il fait froid.

Une fois avoir pris une douche on descend charger les motos et réparé ma sacoches. Puis on remonte prendre un petit déjeuner avant de se mettre en route.

Un passage à la station essence et c'est parti. Après avoir roulé quelques kilomètres on entame la monte du premier col qui se trouve dans un nuage et une fois en haut on ne voit pas à cinq mètres devant. En redescendent on tombe nez à nez avec une vache qui se balade au milieu de la route et s'arrête juste devant Florian lui bloquant le passage, un grand moment.

Arrive en bas du col suivant on commence la montée vers le sommet, je commence à attaquer un peu et fois arrivé devant le panneau du col je m'arrête pour prendre une photo et attendre marc et Florian, mais au bout de deux minutes toujours personne ce n’est pas normal, du coup je rebrousse chemin pour voir ce qui ce passe surtout qu'il y avait des pierres sur la route. Mais j'ai beau descendre en bas du col personnes??? Du je remonte et je vois une route qui par tout droit dans une des épingle, cette route et interdite à tous véhicules sauf agricole depuis 1982 mais vu que c'est la seule explication je décide d'aller voir. Je la parcours jusqu'au bout et toujours personne alors là ! Grand mystère en plus il n'y a pas de réseau. Donc je retourne en haut du col quelques fois qu'ils seraient arrivé mais toujours personne et pas de réseau. Je poursuis donc l'itinéraire et redescend le col pas l'autre versent ou des vaches se ballade de nouveau sur la route et tous seul à moto face à face avec un troupeau de vache qui te bloc et te fixe du regard sa fait flipper. Une fois en bas j'ai enfin du réseau et j'arrive à joindre marc pour lui demander où ils sont et leur dire ou je suis. En fait ils étaient bien parti tout droit sur la route interdite mais avait continué encore plus loin avant de revenir au bon endroit du coup je leur ai indiqué la bonne route et les ai attendus ou j'étais devant une supérette.

On a profité de cette supérette pour faire nôtre pause repas avec le soleil qui est revenu.

On reprend la route sur des routes quasiment sèche et sous le soleil on passe même à Bonneville mais je n'ai pas vu le lac salé....

Une fois passé Annecy on reprend la traversée des cols et arrivé tout près de Chamonix on devrait apercevoir le mont blanc mais malheureusement trop de nuages.

On enchaîne les col de plus en plus haut et il fait de plus en plus froid le dernier col culmine à 1960 mètres mais il est plongé dans un nuage si épais que l'on distingue à peine le lac turquoises et les cascades une fois au sommet le mercure est descendu à 4 degré marc et Florian n'en peuvent plus et Florian décide de s'arrête dans une auberges qui se trouve un peu plus bas ou nous passerons la nuit et malheureusement il n'y a pas de réseau.


Jour 6 terminé Wahoo !!!


Réveille à 7h00 à l'auberge il pleut encore on ranger le matériel et on va prendre notre petit déjeuner. Avant de partir on entend qu'il à neige cette nuit sur les sommets, ça nous on descend dans la vallée pour aller au départ de l'étape du jour.et effectivement on voit de la neige sur les sommets entre les nuages et il fait 4 degré.

La route est belle avec la rivière qui coule tout le long une fois dans la vallée on en profite d'avoir du réseau pour envoyer des news. Puis on va faire le plein et marc en profite pour aller acheter un k-way qui sera plus efficace que les sacs poubelle.

Avec flo on échange de moto puis on repart direction le Val-D’isère. On enchaîne par le col de l'iseran qui culmine à 2800 mètres et plus on monte plus il est fait froid, arrivé ver 2000 mètres on est dans le nuage et il commence à neige et plus on monte plus le paysage devient blanc arriver au sommet on est tellement gelée qu'on n'a même pas le courage de s'arrêter prendre une photo, il fait deux degré et 2/3 centimètres de neige recouvrement la montagne juste la route ce dessine au milieu c'est magique.

On entame la décente en mode lopette à travers le nuage en essayant de mètres les mains sur le moteurs pour se réchauffer. On arrive dans un petit village classé et on a tous la même idée de s'arrêter pour se réchauffer. Après avoir garé les motos deux ont par a la recherche d'un bar ou restaurant un endroit chaud quoi, on suit un panneau taverne qui nous fait descendre un escalier, on rentre et la personne; on est à l'intérieur on pourrait se servir comme on veut, bon on en profite juste pour se réchauffer puis on repart en direction de la vallée.

Quelques kilomètres plus loin on entame la monte d'un deuxième col et une fois au sommet on s'arrête manger dans le restaurant relais, on est les seuls clients le patron est sympa on discute avec et il nous dit que le col suivant est aussi sous la neige et on est obligé d'y passer vu qu'il n'y a qu'une seule route. On prend une grosse assiette de frites ainsi qu'un croc monsieur et un chocolat chaud en dessert. Entre temps trois motards allemand rentre dans le restaurant pour se réchauffer aussi ils vont dans la même direction que nous.

Nous nous remettons en route pour affronter la neige. On croise quand même pas mal de motards qui viennent du col surtout des trail. A quelques mètres du sommet flo qui a encore ma moto ce retrouve au point mort dans une épingle et s'arrête mais n'arrive pas à retenir la moto et moi je n'ai pas le temps de mètres la béquille pour aller la retenir du coup il pose la moto par terre en douceur marc et moi-même allons l'aider à la remettre sur ses roue sa va rien de cassé juste le levier qui c'est plier un peu plus.

Du je reprends ma moto et on finit de gravir le col pas pris de photos non plus trop froid en plus on est dans le nuage on ne voit rien.
Une fois sous le nuage la décente est une vraie tuerie route sèche pas de virages aveugle un pur régal.

Les routes qui suivent reste sèche on peut enfin rouler sans crainte. Une fois dans la Drôme le soleil reviens et la température remonte les routes sont superbes et quasiment déserte j'ai même pu éliminer tous mes bandes de peur de mais pneus.

Pour finir on arrive dans un camping réserve à la moto le "camping moto" qui mérite à être connu, à peine les casques enlever on nous accueille en nous offrant un verre l'endroit est super beau il y a un bar avec terrasse couverte une salle à manger où est diffuser de la musique rock. Le choix de l'emplacement est libre on peut même louer des petites cabane ou tipi. Dans le bâtiment principal ce trouvent un billard une bibliothèque et une cheminée au feu de bois, et il y a même une piscine, bref génial.

Jour 7 terminé long


On a enfin passé une nuit au sec sous la tente avec une température extérieure de 18 degré. Et le bruit de l'eau qui coule dans la rivière est beaucoup plus relaxant que celui des gouttes de pluie sur la tente.

Donc on ce réveil sous le soleil et après avoir pris une douche on part prendre notre petit déjeuner en terrasse et servie à table par le camping, c'est royale. A côté de nous ce trouvent un groupe d'espagnol avec qui on discute enfin surtout marc puisqu'il parle espagnole.

Une fois manger ont fini de préparer les moto et on se met en route, il fait vingt degré et le soleil brille. On prend des petits route qui nous font passer au milieu des vignes et champs de lavande sa sent super bon.

On s'arrête faire le plein avant d'attaquer le prochain col. Arrivée au pied du col on s'arrête pour enfiler notre équipement pluie car un gros nuage noir entoure le sommet. Des anglais qui étaient dans le même camping que nous nous doublent au moment où l'on s'arrête, mais on les rattrape rapidement. Plus on monte plus le temps se dégrade, une fois en haut on traverse un tunnel remplis de brouillard on distingue juste la sortie ce qui rend la scène surréaliste. De l'autre côté du le temps est pourri on ne voit rien c'est dommage par ce que l'itinéraire nous fait passer par une route à flanc de falaise creuser dans la roche avec vu sur la vallée qu'on voit par intermittence même pas de quoi faire une photo.

La décente est laborieuse avec ce brouillard et les routes recouvertes de gravillons, apparemment c'est la mode sur les routes de montagne mais c'est vrai ce n’est pas comme si sa glisser dans les virages.

Une fois en bas on prend la direction D’Annonay pour aller manger chez ma grand-mère une fois en Ardèche les routes sont sublimes parfait pour attaquer un peu.

Après un excellent repart on se remet en route avec en plus dans nos bagages un saucisson de deux kilos offert par mamie merci par ce qu'il est excellent. C'est là que les galères commencent.

Impossible de trouver la bonne route pour sortir de la ville je fini par rebrousse chemin pour pouvoir rattraper l'itinéraire plus loin, mais je me perds dans la campagne. Du coup on retourne dans la ville pour essayer de sortir de l'autre côté et à ce stade on a déjà perdu une heure à tourner en rond, ont fini par sortir de l'autre côté de la ville mais on ait toujours pas sur l'itinéraire après quelques kilomètres je n'arrive pas à rejoindre l'itinéraire et demande au GPS de recalculer la route. On le suit mais fini par m'apercevoir qu'il nous ramène ver Annonay, du coup je stop tout il est déjà 17h30 et entre comme destination la ville d'arriver avec un calcul d'itinéraires en mode rapide sans péage.

Du coup on dérogé à la seule règle de ce voyage, celle de ne jamais prendre l'autoroute mais on y a était obligé si on voulait arrive avant la nuit, mais bon les paysages était bien sympa quand même on n'a même pu prendre une photo avec un radar.

On est finalement arrive au camping ver 21h00 à Issoire ou nous passerons la nuit.

Jour 8 terminé une belle journée


Réveille à 8h00, il est tombé quelques gouttes cette nuit car les tentes sont mouillé. La camionnette boulangerie viens d'arriver on part donc acheter des petits pains et croissant pour le petit déjeuner.

On finit de ranger le matériel et on se fait un petit délire photos sur les jeux à bascule pour enfants. On se met finalement en route direction une station-service.

Après avoir fait le plein ont quitté la ville direction les volcans d'Auvergne par des petites routes superbe. Les petits sommet offre des panorama sublimes, sur une des routes on arrive devant un troupeau de vache que les agriculteurs tente de faire avancer dans notre direction malheureusement le bruit de nos moteur les effets et les fonds reculer, du coup on ce met sur le côté et on coupe le moteurs sauf marc qui n'a pas compris et continue d'avancé. Il finit par comprendre et les vaches parviennent à passer.

On arrive en bas du dernier col de ce périple et on commence à monter la route viens d'être refaite c'est un vrai billard et les glissières de sécurité sont doublé parfait pour une petite arsouille. Une fois au sommet un épais brouillard masque la vue pour changer, du coup la décente se fait tranquille.

Un peu plus loin dois prendre une route qui est barré on suis donc la déviation, le premier panneau ça va le deuxième aussi puis après plus rien aucune indication on arrive même sur une deuxième déviation, trop fort des déviations sur des déviations. On finit quand même par rattraper l'itinéraire et on poursuit notre route jusque dans le Limousin.

Les paysages sont beaux les routes aussi sa tourner tout le temps. Par contre on est au milieu de nul part on peut enchaîne vingt kilomètres sans voir une seul maison. On passe par les Millevaches connut pour son rassemblement hivernale.

Il est 13h00 et on voudrait trouver un magasin pour pouvoir acheter de quoi manger mais dans le peu de village que l'on traverse soit c'est fermé soi il n'y a rien. On finit par trouver un Intermarché mais il n'ouvre que à 14h30 du on en profite pour faire le plein et on décide de manger une boîte de raviolis que Florian à dans son sac et que l'on fait réchauffé grâce à mon réchaud. On passe quand même à Intermarché pour racheter de l'eau et des petits gâteaux.

On continue d'avancé et on fait une pause dans un des plus beaux villages de France et c'est vrai qu'il est beau. Puis on repart sur les routes de Dordogne qui sont superbes quasiment pas de voiture et plein de virages, flo commence à bien s'améliorer et prend les virages de mieux en mieux ils arrivent même à me suivre contrairement au début.

On finit cette journée en arrivant dans un camping inscrit sur comme relais motards du coup sait moins cher pour les motards en plus il fait quasiment beau juste quelques nuages qui passe de temps en temps et pour une fois la température extérieure est agréable

Jour 9 terminé pas très intéressant


Réveille sous la pluie encore une fois du coup on enfile nos équipements pluie avant de sortir de la tente pour rester sec. On remballe tout et on file prendre notre petit déjeuner au bar du camping.

On se met en route vers 10h00 à travers les petites routes qui serpentent au milieu de la forêt et campagne. Nos réservoir sont quasiment vide et kilomètres s'enchaînent sans voir de station, au bout d’une trentaine de kilomètres ont fini par trouver un Intermarché pour faire le plein.

On repart pour rejoindre Vincent un motard connue via le forum 500gse, on le rejoint à Aubeterre Sur Dronne un village classé parmi les plus beaux villages de France. Il arrive en MT 07 on discute un peu en profiter pour retirer nos équipements pluie car pour l'instant il ne pleut plus puis on repart.

Les routes sont de plus en plus linéaire c'est chiant, plusieurs kilomètres plus loin il se remet à pleuvoir on s'arrête donc pour remettre les équipements pluie, et rattaché la plaque d'immatriculation de Vincent car elle ne tenait plus que par un petit morceau de rivet. Durant cette opération Florian c'est entailles le doigt avec un couteau heureusement il avait sa trousse de secours avec lui, mais les pansements ont pris l'eau et ne colle plus. Du coup on lui en fait un avec des compresses et du Scotch.

On arrive finalement aux portes de Bordeaux ou on s'arrête manger dans un KFC. Qui est le premier fast-food du voyage en fait. On repart pour traverser bordeaux et Vincent nous quitte à ce moment-là c'était sympa de sa part d'être venu malgré la pluie.

Après avoir traversé bordeaux et avoir fait le plein ont prend la route qui passe devant tous les châteaux des grands vins, puis on arrive à l'embarquement du bac pour rejoindre Royan.

On s'arrête finalement dans le camping ou mes parents sont en vacances pour profiter de leur bungalow pour faire sécher nos affaires et prendre une bonne douche.


Jour 10 terminé une météo superbe


Réveille sous un grand soleil pas un nuage c'est génial tous nos affaires sont quasiment sèche à part les bottes et les gants mais ils chercheront en roulant.

On se met en route après avoir pris un petit déjeuner direction Nantes en longent la côte.

Les routes sont pas mal mais c'est plein de touristes et on n’avance pas. À midi on s'arrête dans un super U pour faire le plein, la pression des pneus et achetez de quoi manger. On s'arrête finalement un peu plus loin pré d'un petit étang pour manger.

On repart toujours par la côte mais c'est long on se fait chié les routes sont droite et toute les traverse de village sont à 30 kilomètres heure.

Puis on arrive au sables d’Olonne par la corniche, c’est super beau on s'arrête d'ailleurs pour prendre des photos. On retourne ensuite plus dans les terres pour rejoindre Nantes et la sa devient un peu plus roulant mais toujours aussi droit.

Une fois à Nantes on s'arrête dans un ibis hôtel on décharge tous les motos et on part en ville pour manger et voir le feu d'artifice. En rentrant on se perd dans Nantes et on met quasiment une heure pour retrouver l'hôtel.


Jour 11 terminer c'est beau la Bretagne


Avant de prendre la route on passe au moto expert de Nantes pour racheter une bombe de graisse et faire faire la tentions des chaînes.

On prend finalement la route vers 10h45.L'itinéraire nous fait d'abord sortir de Nantes. Puis nous fait passer par des petites routes de campagne sympa.au bout de quelques kilomètres on arrive a un stop ou je ralenti mais marc derrière ne regarde pas devant et ne voit pas tout de suite que je suis quasiment à l'arrêt du coup il prend les freins, moi je mets un coup de gaz pour éviter la collision, sa roue avant ce bloc et il finit par terre.

Florian et moi-même redressons la moto demandons à marc si tout va bien, c'est bon il n'a rien. La moto à perdus un peu de liquide de refroidissement et d'essence mais rien de grave c'était ce qui avait dans les durites de trop plein.

Après avoir attendu quelques minutes on redémarre la moto, tout va bien. On reprend donc la route. Ver 13h30 on fait une halte à Guérande, très belle ville, et on s'installe dans une crêperie pour manger.

En repartant on traverse les marées salant par une route qui serpentent au milieu c'est superbe. On finit par arriver dans un petit port de plaisance ou on fait une pause.

Les routes qui suivent nous font traversé la Bretagne du sud au nord et on se croirait presque en montagne avec ces route sinueuses. En pleine campagne mon GPS galère un peu je suis obligé de l'éteindre et de le rallumer.

On finira par arriver à dînant on nous passerons la nuit au camping municipal.


Jour 12 terminé une belle journée


Après avoir pris un petit déjeuner dans le centre historique de dînant on part faire le plein et rejoindre patrice alias tredudon du forum 500gse.

En arrivant il nous offre un verre et on part direction St-Malo pour longer la cote jusqu'au mont St Michel. Sur la route on s'arrête dans un bar crêperie pour manger. Pui on repart direction le mont saint Michel ou on essaie de trouver un endroit ou prendre une photo avec le mont en arrière-plan. Mais c'est galère tous les routes sont fermées ou payent. On trouve quand même un point de vue intéressant parfait.

On continue nôtre route à traverser la Normandie sous un ciel bleu et un grand soleil, il fait 28 degré c'est quand même dingue qu'il est fallu attendre la Bretagne et Normandie pour avoir du soleil.

On finit par faire une pause pour boire un peu. Patrice nous quitte à ce moment-là. Nous on continue nôtre route sur des belles routes sinueuses. Mais dans un des virages un camion me surprend car il empiète sur ma voie, du coup je me redresse en freinant mais mes roue touche l'herbe et je métal par terre (oui encore une chute on est maudits) heureusement plus de peur que de mal moi je n'ai rien les protections ont joué leur rôle la moto au premier abord a par le carter un peu râpé et les motte de terre un peu partout ça à l'air d'aller. Mais en reprenant la route le guidon n'est plus aligner; la sa pu du je m'arrête sur un parking pour pouvoir y regarder de plus près. Les fourreaux de fourche sont bien aligner c'est déjà une bonne nouvelle, les T n'ont rien non plus, en fait c'est l'ensemble tube plus roues qui ont légèrement tourner à l'intérieur des fourreaux, du coup je demande à Florian de tenir fermement le guidon droit et moi je tape à coup de pied (bin oui j'ai que ça à disposition) sur l'avant de la roue pour la réaligner et en 4/5 bon coup c'est bon tout est aligner et la moto roule bien droit même sans les mains, elle freine toujours bien, les suspensions fonctionne et ça ne vibre pas.

En tout cas je ne regrette pas d'avoir installé des roues de skate comme protection de fourche et bras oscillant. Les valises on bien aidé aussi.

Du on repart par ce qu’ils nous restent pas mal de bornes et on a perdu un peu de temps. On s'arrête vers 18h45 pour faire le plein et manger ou MCdo par ce que là où on va dormir on aura rien.

Quand on repart il nous reste soixante bornes à faire à travers la campagne normande qui est magnifique avec le soleil couchant. On arrive finalement devant la maison du parrain de ma sœur qui n'est pas cher lui mais qui nous laisse son jardin pour camper.


Jour 13 terminé dernière étape

Apres une dernière nuit sous la tente on ce réveille sous le soleil et avec le chant des oiseaux. On remballe tout et au moment de démarrer les bécanes la triumph ne démarre plus pourtant le démarreur tourne bien bizarre. Du coup on la démarre en poussant et là, elle par du premier coup, c’est cool un peu de sport le matin.

Nous repartons à travers la campagne normande. Quelque kilomètre après avoir traversé Elbeuf on fait une petite pause en forêt histoire de se dégourdir les jambes et boire un peu par ce qu’il fait chaud et ça fait deux heur qu’on roule.

Au moment de repartir la triumph ne démarre toujours pas on est bon pour repousser. Environ une heure plus tard on s’arrête pour faire le plein et on en profite pour manger, normalement on devait retrouver Philippe alias philamiens du forum 500gse à Amiens mais on comme lui devais travailler on serait arrivé trop tard.

Apres avoir mangé il faut redémarrer la Streets  la poussette, heureusement que c’est  arriver le dernier jour. On repart donc à travers la Picardie sur des routes toujours plus droites c’est ennuyeux à mourir. Du coup une fois arriver dans le nord pas de calais on prend l’autoroute pour aller plus vite en plus Florian doit déposer sa moto chez triumph.

Voilà notre périple ce terminent aura : parcouru 4700kms don une petite centaine par autoroute, vu des paysage splendide, rencontré d’autre motard très sympa, subit quatre chute mais surtout on se serra bien marré.
Revenir en haut Aller en bas
cvtrax
The King Of Timing
The King Of Timing


Masculin Age : 45
Date d'inscription : 25/04/2011
Ville : lezennes
Moto : Honda ou Honda pas

MessageSujet: Re: Tour de France    Sam 19 Juil 2014 - 7:58

en tout cas moi j’étais impatient tout les jours de lire vos peripecie c’était vraiment sympas et bravo pour ce tour de france

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
trekker90
the king of road
the king of road


Masculin Age : 26
Date d'inscription : 09/08/2011
Ville : camphin en pévèle
Moto : suzuki gs500 + yamaha MT-09

MessageSujet: Re: Tour de France    Lun 21 Juil 2014 - 20:45

les photos

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Chpere59
Hieroglyphe man
Hieroglyphe man


Masculin Age : 61
Date d'inscription : 09/09/2009
Ville : BERTHEN 59270
Moto : SUZ GSX 1100 G

MessageSujet: Re: Tour de France    Mar 22 Juil 2014 - 21:43

 A vous trois pour ce périple !... thumleft 

Sacrée belle aventures !...   

Des galères, mais, que de souvenirs, et, quelle expérience !!!... Encore   

Superbes photos !... Vous êtes les meilleurs ! salut Respect !!!... :) 

et,  merci pour ce long CR...  :p
Revenir en haut Aller en bas
trekker90
the king of road
the king of road


Masculin Age : 26
Date d'inscription : 09/08/2011
Ville : camphin en pévèle
Moto : suzuki gs500 + yamaha MT-09

MessageSujet: Re: Tour de France    Mer 23 Juil 2014 - 18:22

une première vidéo [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tour de France    Aujourd'hui à 8:39

Revenir en haut Aller en bas
 
Tour de France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Euregio Tour
» Tour d'Emilie (1.1) le 9 octobre
» Eurock climbing : Le tour d'Europe des sites d escalade
» 1er Open Street-Fishing du Val d'Oise AFCPL Tour
» Le tour des lacs de Laffrey, le 18 octobre, décalé au 24 octobre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Motards En Nord :: L'univers du forum :: Les rendez-vous du forum & roadbook-
Sauter vers: